October 10, 2019

Please reload

Posts Récents

Le yoga, c'est quoi ?

December 12, 2017

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

Newsletter Yogastellation#1 - Les 8 branches de l'Ashtanga Yoga

27/03/2020

 

 

Bonjour à toutes & à tous !


J'espère que vous allez bien.


Merci encore à celles qui étaient présentes à la discussion en ligne de mercredi, j'ai trouvé ce moment vraiment très chouette. Merci aussi à celles qui ont rejoint cette newsletter. J'ai longtemps hésité à faire cela, persuadée que personne n'aurait de questions ou que les "à côté" de la pratique physique n'intéresserait pas grand-monde...mais il semblerait que je me sois trompée.

 

Pour celles qui n'étaient pas présentes lors de cet échange, voici un petit topo sur ce qui a été abordé.

 

 

P  E  T  I  T    T  O  P  O

------------

 

Le yoga ne se limite pas à la seule pratique physique.

C'est la dimension que nos sociétés modernes ont retenue,

pour autant, il s'agit d'un concept plus vaste qui constitue une

philosophie et une façon d'aborder la vie.

 

*

A la base, plusieurs écoles de philosophie existent dans la culture indienne (comme dans toutes les autres cultures d'ailleurs). Le yoga est une de ces écoles, proposant une véritable approche de la vie et de ses challenges en se penchant sur des sujets futiles tels que le sens de la vie, la connaissance de soi, la notion de bonheur, etc. Au sein de cette école philosophique du yoga, plusieurs courants co-existent : le Bhakti yoga, le Karma yoga, l'Ashtanga yoga, etc. J'ai détaillé brièvement les deux premiers lors de la discussion mais je ne le ferai pas ici (à noter toutefois que ces courants ne comportent aucune pratique physique)(comme quoi, il est possible de parler d'une pratique de yoga sans faire référence à la dimension physique)(vous me dites si je suis lourde avec ça hein)(MAIS J’ESPÈRE QUE C'EST CLAIR).

 

*

Le yoga tel que nous le connaissons dans nos sociétés occidentales est l'Ashtanga yoga (rien à voir avec celui qui verra le jour des années plus tard sous la forme de 6 séries de postures codifiées). Ashtanga signifie "8 branches".

 

*

Voici ces 8 branches :

Yamas

Niyamas

Asanas

Pranayamas

Pratyahara

Dharana

Dyana

Samadhi

 

*

. Vous pouvez les visualiser comme les 8 marches d'un escalier s'enchainant l'une après l'autre. Et vous pouvez voir que les asanas (les postures) ne viennent

qu'en troisième position (SI VOUS VOYEZ CE QUE JE VEUX DIRE).

Traditionnellement, on travaille sur ses qualités intérieures et ensuite seulement on démarre la pratique physique. Cela s'est inversé dans nos sociétés modernes qui sur-valorisent le travail physique vs. le travail intérieur (ceci n'est pas une critique de ma part. Simplement, les sociétés européennes, n'ont pas de traditions spirituelles très fortes (spirituel au sens du développement intérieur, pas au sens religieux)(sauf si l'on considère la psychanalyse comme une tradition spirituelle).

 

*

Les Yamas concernent les règles en société (non-violence, honnêteté, ne pas voler, ne pas disperser son énergie / contrôle des sens, ne pas convoiter) tandis que les Niyamas regroupent les règles personnelles (hygiène / pureté du corps, contentement, discipline, étude de soi, gratitude envers un "ordre supérieur"). Ensuite viennent les Asanas. J'en profite pour préciser que, dans le livre de référence de la philosophie du yoga, les Yoga Sutras, aucune mention n'est JAMAIS faite de souplesse. Les deux caractéristiques données pour qualifier les postures sont le confort et la stabilité. Ensuite, les Pranayamas sont des exercices de respiration. Tout ceci conduit à Prathyara qui décrit un état de retrait des sens (tel Néo dans Matrix où l'on serait capable de contempler la réalité telle qu'elle est sans aucun biais). Puis vient Dharana, qui est un état de concentration, suivi de Dyana, l'état méditatif.On the top, Samadhi, état de bien-être absolu.

 

------------

F  I  N    D  U    P  E  T  I  T    T  O  P  O*

 

 

"Comment intégrer ces aspects davantage spirituels à notre quotidien ?" C'est la question qui m'a été posée. Facile comme question, n'est ce pas ? (Je plaisante, j'ai failli me décomposer en live).

 

Évidemment, il n'y a pas une seule et unique réponse valable. Ce que je me propose de faire à travers cette newsletter, c'est de vous donner, en toute humilité (c'est à dire en ayant une conscience très pointue de ses limites) mon avis et quelques recommandations.

 

La méditation et les exercices de respiration me semblent un très bon début, notamment car ce sont des choses que vous pouvez "faire" ; alors que si je vous dis, "travailler à être de bonnes personnes", c'est joli mais on ne sait pas forcément par où commencer (même si je ne doute pas que vous soyez des bonnes personnes)(je vous aime).

 

Concernant la méditation, de nombreuses approches existent. Durant la conversation, je vous ai parlé d'une émission radio avec Fabrice Midal que j'avais trouvée très intéressante sur le sujet parce qu'il rappelle des choses essentielles :

1 - méditer n'est pas facile
2 - méditer n'est pas forcément agréable
3 - méditer peut prendre de multiples formes. Ne vous laissez pas embarquer dans les courants dominants s'ils ne vous conviennent pas (un très bon conseil qui s'applique largement en-dehors de la sphère de la méditation, soit dit en passant). Explorez, ne vous figez pas et trouvez ce qui vous correspond le plus.
4 - méditer de façon régulière se met en place pas après pas. Commencer petit. Comme pour tout, c'est la régularité qui prime.

 

Cette émission de France Inter date de 2015 mais je suis certaine qu'elle n'a pas pris une ride. Voici le lien si vous voulez l'écouter.

 

Concernant la respiration, à nouveau, il y a pléthore d'exercices. On m'a conseillé récemment une application que j'ai trouvée absolument géniale : The Breathing App (gratuite - dispo iOs & Android). Elle est d'une simplicité enfantine : vous avez un point à l'écran qui se gonfle (durée d'inspiration) puis se dégonfle (durée d'expiration). En bas à droite de l'écran, vous choisissez (i) la durée totale de l'exercice, (ii) le rythme sur lequel vous souhaitez travailler et (iii) je ne me souviens pas du 3ème (on est sur une newsletter de qualitay). J'aime beaucoup cette application, non seulement parce qu'elle est simple mais aussi parce que le repère visuel du point aide à concentrer son attention. 

 

[EDIT : Depuis, j'ai découvert l'application RespiRelax+ que je préfère car elle fait un petit son au moment de passer de l'inspiration à l'expiration donc on peut faire ses respirations les yeux fermés - à l'inverse de The Breathing App où il faut suivre visuellement la petite balle qui monte et descend]

 

Voilà.

 

N'hésitez pas à me faire part de vos retours et à me poser vos questions (c'est la raison d'être de cette newsletter). Si vous pensez qu'elle pourrait intéresser des gens (sympathiques) autour de vous, je vous invite également à la partager.

 

Je vous fais des bisous.

 

Namasté les poulets !

 

 

Lucile



* Pour ceux qui souhaitent creuser cette histoire de 8 branches, je vous recommande ces deux articles sur le sujet : lui et lui.

Partager
Twiiter
Please reload

Retrouvez-nous